ZeaChem termine sa bioraffinerie de démonstration

Partager cet article avec :

La société américaine ZeaChem vient d’achever la construction d’une bioraffinerie de démonstration, produisant 250 000 gallons par an (750 t/an) d’éthanol cellulosique à Boardman dans l’Oregon. Et il estime que sa technologie hybride (biochimique-thermochimique) apporte un net avantage en terme de coût de production.  Le projet a respecté les budgets et le démarrage de la production est programmé pour la fin de l’année. Par la suite, Zeachem compte proposer de façon intégrée de l’acide acétique et de l’acétate d’éthyle, qui sont deux intermédiaires de son procédé de production d’éthanol, et qui pourraient trouver de larges applications notamment pour le marché du revêtement. Côté biomasse, Zeachem explique qu’il a pu travailler sur des sources locales, de type bois ou paille de blé, grâce à une aide de 25 millions de dollars du DOE américain (U.S. Department of Energy) dans le cadre du programme bioraffineries intégrées.

ZeaChem vient par ailleurs de finaliser un troisième tour de table de 25 M$. Parmi ses nouveaux investisseurs, il cite le japonais Itochu ou la banque d’investissement australienne Macquarie. Pour les séduire, ZeaChem a joué la carte de la flexibilité de la matière première et de la diversité de son portefeuille de produits.

 

 

 

Partager cet article avec :