Ynsect effectue une levée de fonds

Partager cet article avec :
Ynsect produits des molécules à valeur ajoutée à partir d'insectes.
Ynsect produits des molécules à valeur ajoutée à partir d’insectes. (c) Ynsect

L’entreprise française de biotechnologies à base d’insectes a procédé à une augmentation de capital de 5,5 millions d’euros. A cette occasion, Ynsect accueille la société New Protein Capital, fonds d’investissement basé à Singapour, au sein de son actionnariat composé déjà d’Emertec Gestion et de Demeter Partners. Créée en 2011, la start-up (4 salariés) développe le concept de bioraffinerie d’insectes (Entoraffinierie), associant l’élevage d’insectes et leur transformation en molécules d’intérêt pour les secteurs de la nutrition et de la chimie verte. « Cet investissement, par son envergure et par sa dimension internationale, place Ynsect comme leader mondial de cette nouvelle filière (ndlr : celle des produits biosourcés à partir d’insectes). Il est un signe particulièrement fort de reconnaissance des technologies de rupture développées par Ynsect et de validation de sa stratégie industrielle », déclare Antoine Hubert, président d’Ynsect. La jeune société avait procédé à une campagne de levée de fonds fin 2013, qui lui avait permis de lever 1,8 M€ en mars dernier. Ces moyens ont notamment contribué à la mise au point ces neuf derniers mois d’un pilote d’entoraffinerie, innovation récemment primée au Concours mondial d’innovations 2030.

Accélérer la mise sur le marché de la technologie

La nouvelle levée de fonds va permettre « de confirmer son avance dans cette nouvelle filière industrielle des produits biosourcés issus d’insectes », et d’accroître « son ouverture à l’international, en particulier en Asie ». En outre, Ynsect souhaite accélérer ses travaux de R&D dans son nouveau centre de 1 700 m2 au Genopole d’Evry (Essonne). Elle veut également débuter l’industrialisation de ses procédés et nouer des partenariats avec des industriels internationaux.

Partager cet article avec :