Valorisation du CO2 : Total Energy Ventures entre au capital de Solidia

Partager cet article avec :

Total Energy Ventures (TEV), la société de capital développement du groupe Total, a pris une participation dans la société Solidia, qui développe une technologie visant à valoriser le CO2 dans la fabrication de ciment et de béton à hautes performances environnementales. Cette opération lui permet de bénéficier d’un siège d’observateur au conseil d’administration de Solidia.

Fruit des travaux menés par le professeur Richard Riman au sein de l’université Rutgers (New Jersey), Solidia travaille depuis 2008 à la mise au point d’une nouvelle chimie du ciment et a déposé 26 brevets. Son savoir-faire permet de réduire de 70% l’empreinte carbone du processus complet de fabrication de ciment et de béton, d’utiliser du CO2 dans la mise en œuvre du béton et de recycler de 60 à 100% des quantités d’eau employées.

« Avec cet investissement, le 20e depuis sa création en 2008, TEV prend pied dans les technologies visant à réduire les émissions et valoriser le CO2 », souligne Jérôme Schmitt, directeur Développement Durable et Environnement de Total. « Solidia a développé un procédé innovant qui allie performance des produits et excellence environnementale et qui permet l’utilisation de CO2 lors de la fabrication du béton. Total Energy Ventures rejoint Solidia au moment où l’entreprise démarre son développement commercial et Total lui apportera son expertise dans le domaine du traitement du CO2. »

Solidia est une entreprise américaine d’une cinquantaine de personnes basée à Piscataway, dans le New Jersey.  Outre TEV, elle compte parmi ses principaux actionnaires Kleiner Perkins Caufield & Byers, Bright Capital, Bill Joy, ainsi que les groupes industriels BASF, BP et Lafarge.

A propos de Total Energy Ventures

Dans une optique d’open innovation, Total Energy Ventures est la structure de capital développement du groupe Total. Ses investissements soutiennent le développement d’entreprises proposant des technologies ou modèles économiques innovants dans des domaines tels que les énergies renouvelables et alternatives, les activités pétrolières et gazières, l’efficacité énergétique, le stockage d’énergie, la valorisation des déchets, la réduction des gaz à effets de serre, le traitement des eaux industrielles et la mobilité durable.

Partager cet article avec :