Valorisation du bois : Neste participe au projet de R&D Treesearch

Partager cet article avec :

Le spécialiste finlandais des carburants et produits renouvelables Neste a officialisé sa participation au programme collaboratif de R&D Treesearch. Réunissant un consortium public-privé d’acteurs parmi lesquels Stora Enso, Tetra Pak, les universités suédoises de Lund et de Chalmers, ce projet initié fin mai vise à développer des matériaux et des produits chimiques à partir de ressources forestières. Treesearch va bénéficier de subventions totalisant plus d’un million de couronnes suédoises sur 10 ans. « Nous pensons que beaucoup des solutions durables du futur sont basées sur les matériaux lignocellulosiques provenant de la forêt. En ce qui nous concerne, Treesearch est une voie d’accélérer les efforts d’innovations en vue de trouver des alternatives aux matières premières issues de ressources fossiles », déclare Lars Peter Lindfors, vice-président Technologie chez Neste.

Une plateforme de recherche de pointe

Le projet Treesearch prévoit le déploiement d’une plateforme d’open-innovation réunissant près de 250 doctorants et 70 chercheurs permanents. Le programme s’attachera notamment à attirer de jeunes talents de la recherche, en proposant des projets de R&D approfondis et stimulants. « La recherche fondamentale seul ne répondra pas aux enjeux de durabilité. Pour que les innovations soient déployées dans le monde réel, une plus grande coopération est requise entre le monde académique et l’industrie. Treesearch est juste un domaine dans lequel les innovations deviennent réalité, et c’est pour cette raison que nous pensons qu’il est si important (pour nous) d’être impliqués », précise Lars Peter Lindfors. Dans la même philosophie, Neste prend part également au projet européen Rewofuel piloté par Global Bioenergies et visant à convertir des résidus de bois tendre en essence et en kérosène renouvelables.

Partager cet article avec :