Valorisation des fumées : tests préindustriels sur le projet Vasco 2

Partager cet article avec :
Le projet vise à utiliser les fumées industrielles pour la culture de microalgues. (c)Vasco2
Le projet vise à utiliser les fumées industrielles pour la culture de microalgues. (c)Vasco2/GPMM

Le programme de recherche appliquée Vasco 2 entre dans une phase d’expérimentation préindustrielle. Démarré depuis 2015, le projet a pour objectif de valoriser biologiquement les fumées industrielles en vue de la culture de microalgues à des fins de production de biocarburant Ainsi, des bassins de culture ont été installés en septembre 2016 sur le site à Fos-sur-Mer (Bouches-du- Rhône), à proximité des unités du chimiste Kem One. Des installations similaires devraient être implantées chez Arcelormittal et Solamat-Merex au printemps 2017. Les microalgues cultivées serviront à la production de biobrut qui une fois raffiné, permettra d’obtenir du biocarburant. La phase d’expérimentation devrait durer jusqu’à la fin de l’année 2018.

Structurer une filière d’écologie industrielle

Lors de cette phase d’essais, le projet s’attachera à étudier plusieurs paramètres comme la dissolution des fumées dans les bassins, la composition de la biomasse récoltée, le procédé de transformation des microalgues par liquéfaction hydrothermale, le raffinage du biobrut, etc. Une évaluation de l’impact économique, social et environnemental du programme sera également conduite, afin de pouvoir favoriser la structuration d’une filière d’écologie industrielle. Cette phase préindustrielle pourra déboucher sur la mise en œuvre d’un démonstrateur de taille industrielle, permettant ainsi à la zone industrialo-portuaire de Fos-sur-Mer de réduire ses rejets atmosphériques de CO2 et de NOx.

La France en pointe sur la valorisation du CO2

Le territoire national abrite plusieurs projets de R&D visant à valoriser les émissions de CO2. Si le projet SCOT porté par Axelera a récemment été clôturé, d’autres sont encore en cours. Comme les projets VALORCO et VALCO2 II portés par l’institut de transition énergétique IDEEL. Le programme VALORCO a pour objectif de valoriser les émissions de CO2 de l’industrie sidérurgique. IDEEL participe également à VALCO2 II, projet porté par Solvay visant à étudier 3 voies de valorisation du CO2 en matières premières et des vecteurs énergétiques pour l’industrie chimique.

 

Les 12 partenaires du projet Vasco2: Port de Marseille-Fos, Codelp, Helio Pur Technologies, Ifremer, CEA, Arcellormittal, Kem One, Solmat-Merex, Lyondellbasell, Total, Métropole Aix-Marseille-Provence, Inovertis.

 

Partager cet article avec :