Valorisation de la betterave : AkzoNobel et Royal Cosun s’associent

Partager cet article avec :
La betterave à sucre source de nouveaux produits chimiques.
La betterave à sucre source potentielle de nouveaux produits chimiques.

Le chimiste néerlandais AkzoNobel et son compatriote le groupe agro-industriel coopératif Royal Cosun font état d’un nouveau partenariat en vue de développer des produits à partir de cellulose, résultant de la transformation de la betterave sucrière.

Le partenariat combinera des connaissances de Royal Cosun en séparation et purification des flux agricoles secondaires avec l’expertise d’AkzoNobel dans la modification chimique de la cellulose.

« C’est une collaboration passionnante offrant de nombreuses possibilités », a déclaré Geert Hofman, directeur général des additifs de performance d’AkzoNobel. « Elle a le potentiel d’offrir une large gamme de produits à base de cellulose innovants issus de la transformation de la betterave à sucre. Le but étant de répondre à la demande en matières premières plus durables de nombreuses industries comme l’alimentaire et la santé, ainsi que les revêtements et le secteur de la construction ».

Un grand pas en avant
Peter Nieuwenhuizen, directeur RD&I d’AkzoNobel Specialty Chemicals, a ajouté : « Utiliser les flux secondaires agricoles comme une ressource durable pour des produits chimiques est clairement un grand pas en avant. »

Partager cet article avec :