Valorisation de biomasse : Collaboration entre Iterg et Extractis

Partager cet article avec :
Installations d’extraction chez Extractis. ®GUILLAUME CROCHEZ

Le centre technique industriels experts dans les corps gras Iterg et l’Institut agro-industriel d’extraction et de fractionnement de biomasse végétale Extractis ont officialisé un partenariat signé en mars 2018. Cette collaboration vise à proposer « une offre commune sur les aspects nutritionnels et santé des différentes fractions de la plante et des programmes communs de R&D » pour répondre aux enjeux de la filière végétale et de la bioéconomie. Pour ce faire, les deux entités s’appuieront sur leurs équipes et leurs plateformes technologiques et analytiques pour « appréhender l’ensemble des procédés de valorisation complète de la biomasse végétale, du laboratoire jusqu’au démonstrateur industriel ».

Miser sur la mutualisation des moyens et des compétences

Ce n’est pas la première fois que les deux centres techniques s’illustrent pour enrichir leur offre et ainsi pousser l’innovation dans la valorisation de la biomasse végétale. En 2014, l’Iterg avait créé le GIE Matinnol en collaboration avec la SAS Pivert pour favoriser la recherche en oléochimie. De son côté, Extractis, anciennement connu sous l’appellation CVG, a également paraphé un accord de collaboration avec la SAS Pivert en 2016. Il vise à structurer une offre régionale en matière de développement de procédés de transformation de biomasse végétale dans le but de co-construire des projets et actions de valorisation de résultats de recherche.

Partager cet article avec :