Une subvention de 10,9 M $ CAD pour Comet Biorefining

Partager cet article avec :

Alors que la localisation de la première usine commerciale de sucre cellulosique de Comet Biorefining a été dévoilée en février, Technologies du développement durable du Canada (TDDC) a annoncé avoir attribué à la société une subvention de 10,9 millions de dollars canadiens (7,46 M€). Le projet de Comet Biorefining vise à construire sa première usine de production de dextrose de haute pureté à partir de tiges de maïs.

TDDC rappelle sa mission de soutien au développement de technologies pour répondre aux challenges du changement climatique et de la dégradation de la qualité de l’air, du sol et de l’eau. « TDDC est incroyablement fier de soutenir Comet Biorefining. Notre mission est d’aider les entrepreneurs canadiens des cleantech d’amener leurs technologies de rupture à la commercialisation en comblant le déficit de financement entre la recherche et l’entrée sur le marché », a souligné Leah Lawrence, p-dg de TDDC.

Un appel à projets lancé en février

L’organisme a notamment lancé en février un appel à l’action aux entreprises canadiennes de technologies propres. Il a ainsi ouvert jusqu’au 13 avril un cycle de financement, via le Fonds de technologies du DD et le Fonds DD de gaz naturel. Pour le premier fonds, cinq domaines prioritaires ont été fixé : exploitation responsable des ressources naturelles ; production et distribution d’énergie sans émissions de carbone ; systèmes électrogènes dans les collectivités éloignées et du Nord ; efficacité énergétique pour l’industrie et pour les collectivités ; et technologies nouvelle génération ayant des bienfaits à long terme pour le Canada. Cette dernière catégorie concerne les projets autour des biocarburants et des bioraffineries, entre autres.

Le Fonds DD de gaz naturel se concentre lui sur « le développement et la démonstration de technologies nouvelles liées au gaz naturel en aval », selon TDDC. Le portefeuille de TDDC comprend 285 projets d’éco-innovation qui représentent un investissement de plus de 740 M$ CAD.

Partager cet article avec :