Cosmétique : Une distinction pour Greentech

Partager cet article avec :
ClaudieWILLEMIN-SFC-JeanYvesBERTHON-GREENTECH
Claudie Willemin, présidente de la SFC et Jean-Yves Berthon, président de Greentech – (c) Greentech

La Société française de cosmétologie (SFC) a décerné le 26 novembre un prix à Jean-Yves Berthon, président du groupe Greentech, spécialisé dans la production de principes actifs végétaux. Cette distinction récompense tous les deux ans une personnalité pour sa contribution au secteur de la cosmétique. « Au-delà de l’homme, ce prix SFC consacre un groupe hors du commun qui contribue sans relâche à faire progresser la science de la peau », indique la SFC. Créé en 1992, le groupe Greentech développe et produit des ingrédients actifs à partir de plantes, d’algues et de microorganismes pour les secteurs de la cosmétique, mais également pour la pharmacie et la nutraceutique. Ainsi, le portefeuille de la société comprend près de 100 principes actifs et 3 000 extraits pour les produits cosmétiques à destination de la peau et des cheveux.

Basé à Saint-Beauzire (Puy-de-Dôme), Greentech affiche un chiffre d’affaires annuel de près de 20 millions d’euros, dont 80 % en cosmétique. Il dispose de deux sociétés sœurs : Greensea (actifs marins) et Biovitis (microorganismes). Pour son activité, il s’appuie sur trois filiales (aux Etats-Unis, en Allemagne et au Brésil) ainsi que sur un réseau de 30 distributeurs. Il le groupe consacre chaque année 20 % de son chiffre d’affaires à ses activités de R&D. En mai dernier, il s’était doté de deux nouveaux laboratoires : l’un dédié à l’analyse microbiologique, l’autre à la R&D dans les technologies de fermentation.

Partager cet article avec :