Une aide de 6,2 M€ pour les PME du nord-ouest de l’Europe

Partager cet article avec :

La commission européenne a lancé un nouveau projet sur trois ans baptisé « Bio Base NWE » pour soutenir le développement de l’économie biosourcée dans le Nord-Ouest de l’Europe (NWE). Ce projet de 6,2 millions d’euros est destiné aux petites et moyennes entreprises (PME, ETI) afin de faciliter l’innovation et le développement de technologies biosourcées. Il sera financé à 50% par le l’INTERREG IVB, un fonds européen destiné à favoriser le développement économique entre des régions limitrophes. Le projet Bio Base NWE englobe ainsi des organisations de cinq pays : Irlande, Grande-Bretagne, Allemagne, Pays-Bas et Belgique. La France, à travers Toulouse White Biotechnology et le pôle IAR, le Luxembourg et la Suisse qui font pourtant partie de cette zone NWE ne participent au programme qu’en tant que membres associés.

Biobase Europe au coeur du projet

Au cœur de ce programme, on retrouve l’organisation Biobase Europe qui fédère une unité pilote à Gand (Belgique) et un centre de formation à Terneuzen (Pays-Bas) tous deux dédiés au développement de produits et procédés biosourcés. Le pilote fera d’ailleurs l’objet de 900 000 euros d’investissements pour compléter ses équipements.

Sur trois ans, quelques 250 PME du nord-ouest de l’Europe pourront s’adresser à leur agent de « bioinnovation » local avec un projet dans le domaine du biosourcé. Selon leur besoin, elles pourront bénéficier d’aides financières pour des études de faisabilité, des essais pilotes mais aussi des aides (ou conseils) pour des formations de personnel, ou même la création d’un réseau… L’objectif étant de transformer un concept en produit pour favoriser la croissance et l’emploi dans la bioéconomie. « Les PME ont un rôle vital à jouer dans la transition de l’Europe vers une économie biosourcée qui pourra atteindre en 2020 plus de 2000 milliards d’euros » explique le Dr. Lieve Hoflack, manager du projet Bio Base NWE. « Les produits biosourcés représentent un domaine d’intérêt croissant pour les PME travaillant dans l’industrie chimique, agronomique, plastique, pétrolière, alimentaire, textile et pharmaceutique. Cependant un certain nombre de PME ont des difficultés à combler le fossé entre le développement d’une nouveauté issue de la recherche et sa mise sur le marché » ajoute-t-elle.

Les organisations partenaires de Bio Base NWE
–  Bio Base Europe international non-profit organisation (Belgique)
–  Bio Base Europe Pilot Plant (Belgique)
–  Ghent Bio-Energy Valley (Belgique)
–  Bio Base Europe Training Center (Pays-Bas)
–  REWIN/Biobased Innovations (Pays-Bas)
–  Cluster Industrielle Biotechnologie (Allemagne)
–  National University of Ireland, Galway, Competence Centre for Biorefining and Bioenergy (Irlande)
–  National Non-Food Crops Centre (Royaume-Uni).

Partager cet article avec :