Un programme européen pour le développement de biocatalyseurs

Partager cet article avec :

La société américaine de biotechnologies Dyadic a annoncé le 18 mars dernier sa participation au programme de recherche européen OPTIBIOCAT (Optimized esterase biocatalysts for cost-effective industrial production).

Financé par l’Union Européenne, ce programme interdisciplinaire rassemble seize partenaires issus de huit pays européens. Il prévoit de développer à bas coût des bio-catalyseurs. Ces derniers seront inspirés de l’esterase, une enzyme responsable de l’hydrolyse des esters. Ils seront utilisés pour produire des esters gras phénoliques aux propriétés anti-oxydantes pour l’industrie cosmétique. La capacité de ces biocatalyseurs à améliorer l’activité biologique et les propriétés des composés sera également testée.

Lutter contre l’oxydation

L’oxydation est l’un des principaux facteurs à l’origine de l’altération des produits alimentaires et cosmétiques. Les dégradations oxydatives affectent les qualités nutritionnelles et sensorielles des produits et peuvent avoir des répercussions sur la santé du consommateur. Différents moyens de prévention sont disponibles pour limiter ces phénomènes. Parmi eux, la valorisation d’antioxydants d’origine végétale à des fins alimentaires, cosmétiques ou pharmaceutiques représente un enjeu majeur pour la recherche et l’industrie. Les propriétés anti-oxydantes des composés naturels phénoliques présentent un grand intérêt. Cependant, lorsqu’ils sont intégrés dans des formulations cosmétiques, leur efficacité à protéger les lipides contre l’oxydation peut diminuer. Pour contourner ce problème, l’une des stratégies consiste à greffer des chaînes aliphatiques grasses afin de faciliter leur incorporation. Cette stratégie s’accompagne souvent d’une amélioration significative de leur action anti-oxydante.

Une plate-forme technologique intégrée

Pour Dyadic, la participation à ce projet est une preuve de la reconnaissance de sa capacité à produire de nouvelles enzymes à l’échelle commerciale. Dyadic est une société de biotechnologies dont l’activité se concentre sur la découverte, le développement, la production et la vente d’enzymes ou d’autres protéines pour des applications industrielles. Elle utilise une plateforme technologique intégrée basée sur son champignon C1 breveté et exclusif, qui permet la fabrication et le développement à grande échelle des enzymes à faible coût et d’autres protéines aux débouchés diversifiés. La plate-forme technologique C1 peut également être utilisée pour le criblage de nouveaux gènes et des protéines.

Alexane Roupioz

Partager cet article avec :