Un ouvrage sur les perspectives des bioraffineries

Partager cet article avec :

Visuel couverture Bioraffinerie 2030La Neoma Business School (NBS), école née de la fusion de Rouen Business School et Reims Management School spécialisée dans la formation des managers, a annoncé la publication du livre « Bioraffinerie 2030 : une question d’avenir ». Cet ouvrage, réalisé dans le cadre de la Chaire Bioéconomie industrielle de la NBS, discute des perspectives d’avenir de la bioéconomie industrielle en Europe et dans le monde. En prenant l’exemple de la bioraffinierie de Pomacle-Bazancourt (Marne), quatre acteurs de la recherche (Pierre-Alain Schieb, Barbara Clément-Larosière, Honorine Katir et Maryline Thénot) font part de préconisations concrètes pour soutenir le développement des bioraffinieries dans les 20 prochaines années : mettre en place un agenda de recherche ainsi qu’une base de données et d’indicateurs pour les analyses, aider à une prise de conscience du secteur privé, la fixation par les pouvoirs publics d’objectifs précis à remplir pour la filière, etc. En outre, l’ouvrage rappelle les atouts de la bioéconomie industrielle pour une transition vers un modèle économique s’appuyant davantage sur les ressources renouvelables que fossiles, et permettant également de répondre aux enjeux du XXIe siècle.

Bioraffinerie 2030 : une question d’avenir de Pierre-Alain Schieb, Barbara Clément-Larosière, Honorine Katir et Maryline Thénot. Ouvrage disponible à partir du 29 septembre aux éditions L’Harmattan.

Partager cet article avec :