Un nouveau master Chimie et Procédés verts pour la biomasse

Partager cet article avec :

A la rentrée universitaire de septembre 2013, l’INP-ENSIACET de Toulouse ouvrira une nouvelle formation : le master international Chimie et Procédés verts pour la biomasse, baptisé GreenCAP. Accessible aux diplômés Bac+4 en chimie et génie chimique, ce master a vocation à accueillir des étudiants étrangers principalement. Les cours seront en effet dispensés en anglais autant qu’en français. Cette formation sera également accessible aux ingénieurs en activité, dans le cadre de la formation continue.

L’INP-ENSIACET innove à Toulouse

« Face à la raréfaction des ressources pétrolières, ainsi qu’à des règlementations de plus en plus strictes, les produits qui nous entourent seront de plus en plus souvent élaborés à partir de ressources renouvelables. Dénommée Green Process Engineering, cette Chimie du future se développera très fortement dans les prochaines années » justifie l’INP. Les industriels de la chimie seront à la recherche de jeunes ingénieurs qui sauront concevoir ces produits de demain, grâce à des (bio)procédés propres adaptés à la transformation de matières premières renouvelables. C’est précisément la vocation du nouveau master GreenCAP.

L’enseignement sera dispensé par des enseignants-chercheurs de 3 laboratoires de recherche de l’INP-ENSIACET : le laboratoire de Chimie Agro-industrielle, le laboratoire de Chimie de Coordination et le laboratoire de Génie Chimique.

Partager cet article avec :