Un non-tissé de Fitesa doublement biosourcé

Partager cet article avec :

Le fabricant brésilien de non-tissés Fitesa et les sociétés Braskem (Brésil) et NatureWorks (Etats-Unis) se sont associés pour proposer un nouveau produit non-tissé composé de deux polymères biosourcés différents. Le cœur est constitué de PLA Ingeo de Natureworks (acide polylactique). L’enveloppe est fabriquée à partir de polyéthylène vert à 100% biosourcé de Braskem. Le non-tissé conserve sa douceur grâce à la gaine extérieure en bio-PE, mais reste solide et robuste grâce à sa structure intérieure en Ingeo.
Fitesa offrira ce nouveau tissu dans une vaste gamme de grammages avec des propriétés physiques permettant de le substituer à des applications déjà existantes.

Un matériau plus durable

Fitesa précise que ce produit de haute performance présente une durabilité bien supérieure aux matériaux issus de la pétrochimie. Chaque tonne de PE vert de Braskem permet en effet de sequestrer plus de 2 tonnes de CO2, sachant que ce polymère est produit depuis 2010 sur son complexe pétrochimique de Triunfo, dans l’état de Rio Grande do Sul, dans la région sud du Brésil. Chaque tonne de PLA Ingeo offre une réduction de 60% des émissions de CO2 émises par rapport au polyester traditionnel, et une réduction de 30-40 % par rapport à des polyoléfines fossiles. NatureWorks produit depuis 2002 de l’Ingeo dans son unité du Nebraska. Une deuxième unité devrait voir le jour prochainement en Asie du Sud-Est.

Partager cet article avec :