Un consortium public/privé pour investir dans la chimie durable aux Pays-Bas

Partager cet article avec :

Le consortium sur la chimie durable, nommé ARC CBBC, va investir aux Pays-Bas.

Baptisé l’Advanced Research Center Chemical Building Blocks Consortium (ARC CBBC), le consortium néerlandais vise à établir aux Pays-Bas un centre national de recherche focalisé sur les défis énergétiques et chimiques liés à l’épuisement des ressources de matières premières. Une centaine d’emplois pourraient être créés, et les différents partenaires investiraient un total d’environ 11 millions d’euros par an pour avancer sur les projets du consortium.

Ce consortium regroupe des industriels comme AkzoNobel, BASF et Shell avec des partenaires institutionnels comme le ministère hollandais des Affaires économiques, Topsector Chemie, l’Organisation néerlandaise pour la recherche scientifique (NWO), et les universités d’Utrecht, d’Eindhoven et de Groningen. Leurs efforts combinés doivent se concentrer sur le développement de procédés chimiques et de building blocks innovants pour trouver des solutions alternatives durables aux besoins de matières premières comme les hydrocarbures et les métaux, et promouvoir une économie plus circulaire. J.C.

Partager cet article avec :