TWB se dote d’une plateforme de culture à haut débit de chez Hamilton

Partager cet article avec :
Plateforme robotisée TWB/Hamilton.
Plateforme robotisée TWB/Hamilton.

Le démonstrateur pré-industriel en biotechnologies TWB, vient de faire l’acquisition d’une plateforme innovante pour la caractérisation et l’optimisation de la culture microbienne auprès d’Hamilton, leader en robotique pour les sciences de la vie. Ils ont collaboré pendant 18 mois pour la conception de cette plateforme sur mesure, équipée de 24 mini-bioréacteurs intégrés (50 ml).

Dans le détail, la plateforme est conçue autour d’un système d’optimisation des cultures, déjà fonctionnel. Elle se compose d’un module Hamilton Microlab STARplus avec trois systèmes de bioréacteurs HEL PolyBLOCK. Le poste de travail Hamilton permet d’automatiser la distribution du milieu de culture, l’inoculation, le prélèvement et le traitement des échantillons. Différents dispositifs sont intégrés : un congélateur -20°C Hamilton relié par un bras robotique Hamilton à une centrifugeuse, une zone de stockage à 4°C, un lecteur de DO et un visseur/dévisseur de micro- tubes Hamilton LabEliteTM ID.

Les micro-organismes sont pré-cultivés dans une plaque à l’intérieur d’un lecteur de microplaque. Lorsque les précultures atteignent une absorbance cible, elles sont tour à tour pipetées pour ensemencer l’un des 24 bioréacteurs. La croissance cellulaire est suivie dans les bioréacteurs par une sonde DO interne. La température, l’agitation, le débit d’air, l’oxygène dissous et le pH sont contrôlés et enregistrés en continu ; les échantillons régulièrement prélevés sont figés par des solutions de quenching, filtrés et stockés au format microplaque. Des cinétiques transcriptomique et métabolique peuvent être effectuées.

 » L’avantage de cette automatisation est de pouvoir réaliser des plans d’expérience avec un environnement de culture contrôlé et d’accéder en un temps minimum à des optimums de composition du milieu de culture ou de construction de souche microbienne, sur la base de critères pertinents comme la productivité ou le rendement de conversion  » explique TWB.

Un plan de charge complet pour un an

Cet outil permettra d’accélérer considérablement le développement de bioprocédés industriels pour une large gamme d’applications en chimie verte (produits chimiques, enzymes, biopolymères, biocarburants …) selon TWB qui élargit ainsi son offre de services technologiques destinée aux chercheurs et aux entreprises pour leurs projets de R&D. A noter que le plan de charge du robot est déjà complet pour un an.

Par ailleurs, une plateforme automatisée d’ingénierie génétique des microorganismes est en cours de développement par Hamilton. TWB intègrera ces deux plateformes afin d’offrir une approche globale depuis l’ingénierie de souche jusqu’au procédé de culture.

 

Partager cet article avec :