Biotechnologie : TWB ouvrira son consortium en janvier 2015

Partager cet article avec :

Le démonstrateur pré-industriel toulousain Toulouse White Biotechnology (TWB) va s’ouvrir à de nouveaux partenaires dans le domaine des biotechnologies industrielles, au 1er janvier 2015. Lauréat en mars 2011 de l’appel à projets des Investissements d’Avenir, ce démonstrateur, porté par l’INRA, est organisé autour d’un consortium qui regroupe 20 sociétés industrielles, 5 investisseurs, 2 sociétés de valorisation et 9 partenaires publics. Selon les statuts, ce consortium avait été fermé pour trois ans avant de pouvoir accueillir d’autres membres tant au niveau national qu’international. Dans le même temps, les partenaires historiques auront le choix de rester ou partir.

Une quinzaine de sociétés intéressées

« Une quinzaine de sociétés nous ont déjà manifesté leur souhait d’intégrer le consortium de TWB », a déclaré Michel Manach, responsable business development. « Des entreprises françaises du domaine de la santé, des sociétés technologiques et de nombreuses start-up sont intéressées pour faire partie du consortium et bénéficier des atouts du démonstrateur et plus globalement pour développer la bioéconomie. »

Participer au consortium donne en effet l’avantage de bénéficier d’un environnement scientifique de premier plan pour accélérer ses projets de développement industriel. Et puis il y a l’accès aux différents plateaux techniques du TWB. Paul Colonna, directeur scientifique adjoint de l’INRA et président du consortium, y voit aussi un bénéfice pour le TWB. « L’ouverture du consortium équivaut, sur le plan stratégique, à une extension du capital pour une société » a-t-il déclaré.

 

 

Partager cet article avec :