Trois nouveaux succès dans les projets labellisés par IAR

Partager cet article avec :

Le pôle de compétitivité IAR vient de communiquer sur les nouveaux succès de trois projets qu’il a labellisés. Les deux projets européens LIPES (projet de démonstration) et ZELCOR (projet de recherche) ont passé avec succès la phase d’évaluation du dernier appel à projets du Partenariat Public-Privé Bio-Based Industries (PPP BBI). Quant au projet VITI OPTIMUM 2.0, pour une agriculture de précision au service des viticulteurs, il a été sélectionné au 21ème appel à projets du Fonds Unique Interministériel (FUI).

  • ZELCOR et LIPES

Si le projet ZELCOR, porté par l’Inra reste confidentiel, des précisions sont apportées sur le projet LIPES. Acronyme de « Life Integrated Process for the Enzymatic Splitting of triglycerides », le projet LIPES ambitionne de développer un démonstrateur pour un nouveau procédé durable d’hydrolyse des huiles végétales en acides gras et glycérol par voie enzymatique. L’originalité repose sur la minimisation des coûts et de l’impact environnemental grâce à un procédé intégré, continu et durable. Le projet vise à élargir les débouchés des acides gras en répondant à la demande en acides gras de qualité supérieure (sans acide gras TRANS) attendus dans le secteur alimentaire et d’acides gras haute pureté pour des applications à plus forte valeur ajoutée (applications alimentaire, cosmétique et industrielles).

Le groupe belge Oleon est le porteur du projet. Il est entouré de deux PME – Biocatalysts (Royaume-Uni), STC-Engineering (Allemagne) -, d’un grand groupe industriel – DSM (pays-Bas) – et d’un partenaire académique – Technical University Berlin (Allemagne). « Nous avons bénéficié d’un accompagnement personnalisé de la part du pôle IAR dès le départ et à plusieurs niveaux. D’une part, grâce à la présence du pôle au sein du BIC, ce qui nous a permis d’identifier le bon guichet de financement, d’en connaitre les modalités et d’être régulièrement informés sur l’évolution de ces dernières. D’autre part, le pôle nous a fourni un accompagnement régulier dans le montage du projet en assistant aux réunions de préparation avec les partenaires et en nous fournissant un regard critique et constructif sur le montage du dossier jusqu’à son dépôt » témoigne Yann Raoul, R&D Manager chez Oleon.

(Guichet de financement : Horizon 2020 – BBI.VC3.D4-2015 call – « High purity bio-based intermediates and end products from vegetable oils and fats ».

  • VITI OPTIMUM 2

Ce projet vise à développer des outils de diagnostic innovants (plus précis, interopérables et connectés) pour faciliter et optimiser le travail du technicien de coopératives agricoles sur les parcelles viticoles et permettre ainsi d’apporter un conseil personnalisé aux viticulteurs dans le contexte EcoPhyto2. Plusieurs outils mettant en oeuvre des TIC seront développés et permettront aux techniciens de gagner en efficacité et confort de travail, tout en réduisant les risques de santé liés aux contacts avec les produits phytosanitaires. Ils devraient également leur permettre de gagner du temps dans l’interprétation du risque et apporter de la pertinence à leurs préconisations.

Le montant du projet s’élève à 3,6 M€, dont 1,3 M€ d’aides. D’une durée de 4 ans, il est porté par Qualisol, avec pour partenaires Isagri SI Consult, l’Institut Français de la Vigne et du Vin, CLLE LTC (Université Toulouse Jean Jaurès – CNRS), Purpan, Sogefi.

IAR est le co-labellisateur de ce projet porté par le pôle Agri Sud-Ouest Innovation.

Partager cet article avec :