Transition énergétique : financement de 11 projets de biomasse énergie

Partager cet article avec :

Le Ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a annoncé la désignation de projets lauréats, suite à la deuxième tranche de l’appel d’offres pour le développement de la production d’électricité à partir de biomasse. Lancé en février 2016, cet appel, comprenant trois périodes de candidatures sur trois ans, vise à soutenir par le biais d’un complément de rémunération le développement d’unités de biomasse énergie pour un volume total 180 MW. « La France a voté en décembre dernier une loi mettant fin à la recherche et à l’exploitation des hydrocarbures sur tout notre territoire. En parallèle, notre pays doit monter en puissance sur le développement des énergies renouvelables pour répondre aux objectifs fixés dans le Plan climat. Les projets annoncés aujourd’hui répondent à cette ambition de soutenir des filières créatrices d’emplois », souligne Nicolas Hulot.

Une liste de 11 projets sélectionnés

Parmi 45 dossiers de candidature reçus lors de cette 2e tranche, ce sont ainsi 9 projets bois-énergie et 2 autres de méthanisation qui ont été retenus, soit un volume totalisant 52,9 MW. Le Ministère a ainsi sélectionné 7 installations bois énergie de moins de 3 MW : Perenia (Clans, Alpes-Maritimes), Neowat (Longueville-sur-Scie, Seine-Maritime), Combraille bois énergie (La souterraine, Creuse), Biomasse 45 (Nogent sur Vernisson, Loiret), Biomasse 31 (Gratens, Haute-Garonne), Biomasse 18 (Lury-sur-Arnon, Cher) et Campus SAG Sud Luberon (Villelaure, Vaucluse). La liste comprend également deux projets d’unités bois énergie de plus de 3 MW : Bio-Watt à Tarascon (Bouches-du-Rhône) et Biotricity Maubourget (Hautes Pyrénées). Enfin, le Ministère a retenu deux projets d’unités de méthanisation : l’un dénommé « Méthanisation à la ferme de Goasmin » à Plusquellec (Côtes-d’Armor) et l’autre appelé « Medoc Energies 2 » à Hourtin (Gironde). Pour l’ensemble des lauréats, le tarif moyen, pondéré par la puissance des installations de tous les lauréats est de 122,50 €/MWh. Ce tarif est égal au tarif moyen pondéré par la puissance des installations des lauréats de la première période. Le Ministère prévoit d’ouvrir la troisième période de candidature à cet appal à projets du 29 juin au 31 août 2018.

Partager cet article avec :