Total Corbion PLA est sur les rails

Partager cet article avec :
Installations déjà existantes de Corbion en Thaïlande (acide lactique, lactides).

La coentreprise entre le groupe pétrolier français Total et le Néerlandais Corbion a démarré ses activités, un peu moins de quatre mois après l’annonce du projet. Basée aux Pays-Bas, cette coentreprise à parts égales, baptisée Total Corbion PLA, est désormais dirigée par Stéphane Dion. La future usine de polymérisation d’acide polylactique (PLA) de Total Corbion PLA est en construction à Rayong, en Thaïlande, et sera dotée de capacités de 75 000 t/an. Le démarrage est prévu pour le second semestre 2018.

Un marché en forte croissance

En amont, l’usine de lactide de Corbion a bien été incluse dans la coentreprise, ainsi que les équipes commerciales et techniques.
Selon Total Corbion PLA, le marché mondial du PLA devrait bénéficier d’une croissance annuelle de 10 à 15 % jusqu’en 2025. L’usine produira des grades standards ainsi que du PLA hautement résistant à la chaleur. Les marchés visés en aval sont ceux de l’emballage alimentaire, de la vaisselle jetable, des textiles, du pétrole et gaz, de l’automobile ainsi que de l’impression 3D.

Partager cet article avec :