Polyéthylène : Tetra Pak lance un emballage d’origine entièrement renouvelable

Partager cet article avec :
Le nouvel emballage Tetra Rex de Tetra Pak

Le spécialiste du conditionnement des produits alimentaires va commercialiser son nouvel emballage Tetra Rex, entièrement fabriqué à base de matériaux renouvelables. Cet emballage intègre un film de polyéthylène basse densité d’origine végétale au niveau de la face intérieure du carton, et comporte un bouchon en polyéthylène haute densité également issu de matières premières renouvelables. Les polymères biosourcés du Tetra Rex sont fournis par le pétrochimiste brésilien et proviennent de la canne à sucre. « Aux côtés de nos fournisseurs, clients et autres parties prenantes, nous guidons l’industrie vers l’adoption d’emballages 100 % renouvelables », déclare Charles Brand, vice-président Marketing et gestion de produits chez Tetra Pak. Avant d’ajouter : « Nous sommes convaincus que le fait d’augmenter la part de matériaux renouvelables de nos emballages n’est pas seulement bénéfique pour l’environnement, mais offre également à nos clients un avantage concurrentiel en termes de profil environnemental général de leurs produits ». Le Tetra Rex sera disponible sur le marché début 2015. Les industriels utilisant déjà le Tetra Rex 1L standard avec bouchon TwistCap OSO 34 souhaitant adopter ce nouvel emballage pourront l’adopter sans besoin d’adapter leurs machines de remplissage.

Un intérêt croissant pour le biosourcé dans l’agroalimentaire

Le lancement de ce nouveau produit confirme l’intérêt du spécialiste du conditionnement pour les matériaux biosourcés, puisqu’il avait annoncé en avril que tous les emballages cartonnés produits sur le sol brésilien intégreraient du PEbd issu de canne à sucre. Le groupe Tetra Pak n’est pas la première société en lien avec l’agroalimentaire qui s’intéresse aux emballages biosourcés. En effet, le groupe Danone considère que les matériaux biosourcés tels que le PLA constituent un des leviers pour réduire son empreinte environnementale. Autre exemple avec le groupe Coca-Cola, qui a introduit dès 2009 sa technologie PlantBottle, permettant de produire du PET biosourcé et recyclé. Une technologie qui a d’ailleurs intéressé le constructeur automobile Ford pour l’habillage intérieur de son prototype de véhicule hybride.

Partager cet article avec :