Tereos prêt à industrialiser le PEF d’Avantium ?

Partager cet article avec :

L’accord n’est pas encore définitivement bouclé, mais le sucrier Tereos a révélé au journal Les Echos le 1 juin qu’il envisageait de se positionner sur le marché des bioplastiques. Pour cela, le groupe sucrier a choisi le domaine des polyesters et ses importants débouchés dans l’emballage. Dans le cadre d’un accord exclusif, il devrait ainsi être le premier à industrialiser la technologie YXY du groupe néerlandais Avantium, technologie qui permet d’accéder à du polyéthylène-furanoate (PEF) biosourcé, substitut du PET.

Avantium intéresse de nombreux groupes dont l’américain Coca-Cola, le groupe Danone, Unilever ou Procter & Gamble qui sont entrés dans son capital. Avec cette opération, Tereos leur vole la vedette.

Une unité de production à Lillebonne

Tereos a choisi son usine de Lillebonne (Seine-Maritime), qui avait été construite il y a huit ans dans un contexte nettement plus porteur pour les biocarburants. Le site sera en mesure de fournir de la matière première à base de blé.

Un communiqué de Tereos sera diffusé dans quelques jours pour détailler cet accord.

Partager cet article avec :