Tensioactifs renouvelables : Croda reprend Enza Biotech

Partager cet article avec :
Vue aérienne du site d’Atlas Point de Croda (c)Croda

Le producteur britannique d’ingrédients renouvelables de spécialités Croda s’est emparé de la société Enza Biotech, spin-off de l’université suédoise de Lund et experte dans les tensioactifs renouvelables à base de carbohydrates. Cette opération va permettre de compléter le portefeuille d’ingrédients renouvelables du Britannique à destination des secteurs de l’hygiène personnelle, de la santé et du soin des cultures. « Enza Biotech nous offre une opportunité fantastique de remplir un gap technologique identifié sur le marché des surfactants utilisant des matières premières naturelles renouvelables. Il s’agit d’un complément important étant donné que le développement durable étaie notre stratégie de croissance », déclare Steve Foots, directeur général de Croda.

Un axe de développement prioritaire chez Croda

Cette transaction intervient alors que Croda a récemment effectué un investissement

important dans le domaine des surfactants biosourcés. En 2015, il avait initié la construction d’une unité de production de tensioactifs non ioniques 100 % biosourcés sur le site d’Atlas Point dans le Deleware (Etats-Unis). Aux dernières nouvelles, ce projet dénommé Eco Project est en bonne voie et la mise en service de l’installation devrait intervenir au dernier trimestre 2017.

 

Partager cet article avec :