Tensioactifs biosourcés : Surfact’Green finalise sa première levée de fonds

Partager cet article avec :

La start-up spécialisée dans les tensioactifs d’origine végétale a achevé un tour de table lui permettant obtenir un financement de 1,2 million d’euros. Cette levée de fonds a été effectuée auprès de la SATT Ouest Valorisation et de deux fonds d’amorçage régionaux Go Capital Amorçage et Fira Nord-Est. Cette somme va permettre à Surfact’Green de financer la construction d’un laboratoire de formulation et le recrutement de personnel. Avec ce financement, la société actuellement hébergée par l’Ecole nationale supérieure de chimie de Rennes, aidera à la production des premières tonnes de ses tensioactifs biosourcés en vue de les commercialiser en France et à l’international.

Une start-up multi-récompensée

Surfact’Green a développé des tensioactifs verts issus de produits naturels de la biomasse : algues, coproduits de la betterave à sucre, etc. Se posant en alternative aux produits d’origine pétrochimique, ces tensioactifs biodégradables élaborés sans solvants trouvent des applications notamment en cosmétique, en détergence ou encore en agriculture. Une innovation qui a permis à la société d’être primée à plusieurs reprises. En 2013, elle avait remporté le 2e prix des Innovact Campus Awards avant d’être lauréate dans la catégorie Emergence du 15e concours d’aide à la création d’entreprises. Plus récemment, Surfact’Green a été récompensée en septembre dernier par la fondation Banque Populaire de l’Ouest, ce qui lui a permis de décrocher une dotation de 10 000 €.

 

Partager cet article avec :