Julien Bras devient directeur-adjoint du laboratoire Génie des Procédés Papetiers

Ancien élève de l’École Nationale Supérieure de Chimie de Toulouse (ENSCT), Julien Bras vient d’être nommé directeur-adjoint du laboratoire Génie des Procédés Papetiers (LGP2) à Grenoble. Julien Bras a soutenu une thèse de doctorat à l’Institut National Polytechnique de Toulouse … Continuer la lecture

Des lignines modifiées pour fabriquer des encres biosourcées

Le Laboratoire Génie des Procédés Papetiers (LGP2) de Grenoble INP-Pagora, vient de publier un communiqué de presse sur une thèse de doctorat proposant d’utiliser de la lignine, une macromolécule aromatique extraite de la biomasse lignocellulosique, en remplacement de résines pétrosourcées … Continuer la lecture

Biométhodes va industrialiser sa technologie dans les Vosges

Biomethodes, société du groupe Arbiom spécialisée dans le bioraffinage de la biomasse de seconde génération, et Norske Skog Golbey, le plus important site de production de papier journal d’Europe de l’ouest basé à Golbey (Vosges), annoncent la signature d’un partenariat … Continuer la lecture

Matériaux biosourcés : Grenoble INP-Pagora partenaire de Virginia Tech

Le Laboratoire Génie des Procédés Papetiers, LGP2, et l’École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux, Grenoble INP-Pagora, annoncent la mise en place d’une collaboration avec l’université américaine Virginia Tech. Située à Blacksburg à l’extrême sud-ouest de … Continuer la lecture

Dominique Lachenal, médaille d’or de l’Académie de l’Agriculture

L’Académie d’Agriculture de France a récompensé, le 30 septembre dernier, Dominique Lachenal, professeur de Grenoble INP-Pagora, pour sa contribution scientifique aux progrès des industries papetières. Cette Médaille d’Or reconnaît l’originalité et la qualité de l’ensemble de son œuvre tout au … Continuer la lecture

Stora Enso rachète Virdia dans le traitement de la biomasse cellulosique

Le groupe papetier finlandais Stora Enso vient de faire l’acquisition de la société américaine Virdia, pour un montant de 33 millions de dollars (24 M€), auxquels pourraient s’ajouter des frais supplémentaires de 29 M$ (21 M€). Créée en 2007, Virdia était … Continuer la lecture

Des biolatex à base d’amidon pour le couchage du papier

L’Institut de nanotechnologie de l’Université de Waterloo (WIN) et la société canadienne EcoSynthetix, fondée en 1996 par deux anciens étudiants en chimie de l’université, se sont associés pour mettre au point la prochaine génération de liants en biolatex pour des … Continuer la lecture