Syngenta engagé dans l’éthanol cellulosique

Partager cet article avec :
Syngenta développe des semences de maïs.
Syngenta développe des semences de maïs.

Syngenta vient de signer un accord avec la société Cellulosic Ethanol Technologies, LLC en vue de vendre sous licence sa technologie ACE (Adding Cellulosic Ethanol), destinée aux usines de production d’éthanol.

La technologie ACE augmente considérablement la production d’éthanol tout en offrant d’autres avantages, une production accrue d’huile de maïs et une teneur supérieure en protéines de la drêche sèche de distillerie, sous-produit utilisé en alimentation animale.

Combiner la semence Enogen avec la technologie ACE

Syngenta envisage de combiner sa semence de maïs propriétaire Enogen, spécialement conçue pour l’industrie de l’éthanol, à la technologie ACE qui permet de convertir en éthanol tant la pellicule cellulosique qui entoure les grains que l’amidon.

« L’adoption d’Enogen dans les usines d’éthanol s’accélère ; six contrats commerciaux ont déjà été signés. L’introduction de la technologie ACE devrait encore contribuer à la croissance. Cette technologie a le potentiel d’améliorer tout à la fois la rentabilité et la durabilité des usines d’éthanol, en leur offrant la possibilité de produire davantage d’énergie avec moins de ressources » a expliqué Davor Pisk, COO de Syngenta.

Cellulosic Ethanol Technologies est une filiale de la coopérative agricole Quad County Corn Processors (QCCP). Cette dernière prévoit d’utiliser dès le mois de mai la technologie ACE dans son usine d’éthanol construite en 2000 à Galva, dans l’Iowa.

Partager cet article avec :