Surfactants : Croda avance sur son programme Eco Project

Partager cet article avec :
Vue aérienne du site d’Atlas Point de Croda

Le producteur britannique de spécialités chimiques Croda a célébré une nouvelle étape dans l’avancement de son programme Eco Project mené sur son site d’Atlas Point (Delaware, Etats-Unis). Il vient d’y achever son unité de production permettant la fabrication de tensioactifs non-ioniques 100 % biosourcés (gamme Eco Range). La société britannique indique que la mise en service de cette unité de production devrait intervenir au dernier trimestre 2017. « Croda fabrique ces ingrédients clés (ndlr : les surfactants) sur le site d’Atlas Point depuis 1941, donc l’Eco Project, le premier de ce type en Amérique du Nord, est une étape historique pour Croda », indique Craig Aiken, directeur commercial Personal Care de Croda.

Près de 170 M$ investis

Initié en 2015, l’Eco Project visait à réduire la dépendance aux énergies fossiles de l’usine d’Atlas Point, en mettant une place « une production renouvelable ». Dès 2014, Croda avait signifié son intention par l’implémentation d’un procédé de production utilisant du bioéthanol, au lieu de l’éthylène issu de la pétrochimie.

 

Partager cet article avec :