Super-absorbants : ADM s’associe au Sri Lanka

Partager cet article avec :

Au Sri Lanka, Archer Daniels Midland (ADM), CIC Holdings et Chemanex viennent de former le joint-venture Chemcel Pvt, pour la construction et l’exploitation d’une usine de fabrication de polymères super-absorbants sur base végétale. Ces produits sont couramment utilisés dans les emballages alimentaires, les produits de soins personnels (notamment les couches culottes pour bébé) et dans diverses applications industrielles.
ADM sera l’actionnaire majoritaire de l’entreprise et commercialisera la production de ces super-absorbants BioSAP. Ils seront dérivés de l’amidon alors que les polymères superabsorbants, actuellement proposés sur le marché, sont généralement à base d’acide acrylique ou méthacrylique d’origine fossile.
« Le marché est avide d’alternatives renouvelables et performantes pour les superabsorbants issus du pétrole », a déclaré Chris Cuddy, président, édulcorants et amidons d’ADM. « Les participants à ce joint-venture ont une expérience considérable en développement, fabrication et commercialisation de produits chimiques renouvelables à partir de sources agricoles, donc nous sommes optimistes quant à la valeur que notre collaboration va créer pour nos clients. »

Un partenariat international
ADM est un groupe agroindustriel américain qui transforme des graines oléagineuses, du maïs, le blé et du cacao en produits destinés à l’alimentation humaine et animale, et pour des utilisations industrielles et énergétiques.
CIC Holdings est à la fois un producteur agricole au Sri Lanka et fournisseur de phytosanitaire. La société est notamment impliquée dans la culture du riz, du maïs et du soja.
Chemanex est un fabricant de produits chimiques de spécialité et fournisseur pour les marchés locaux et l’exportation. En février 2012, Chemanex avait démarré seul une première tranche de production et annonçait la participation d’acteurs étrangers pour la construction d’une seconde tranche d’usine. L’investissement total était estimé à un peu moins de 6 millions d’euros (1000 millions de roupies sri lankaises).

Partager cet article avec :