Sulzer va construire une usine de PLA en Asie

Partager cet article avec :

La société suisse Sulzer Chemtech annonce qu’il a signé le mois dernier un contrat pour la livraison d’une usine de production d’acide polylactique (PLA) en Asie, sans préciser le nom du destinataire. L’installation d’une capacité de plus de 10 000 tonnes par an produira du PLA de haute performance, selon la technologie mise au point par Sulzer, pour une large gamme d’applications. La production commerciale est prévue pour démarrer au deuxième semestre 2014.
Equipementier, mais aussi ingénieriste et fournisseur de technologies, Sulzer précise que son procédé permet la production continue de grades de PLA de haute performance avec de très faibles niveaux de monomères résiduels et une large gamme de viscosités. Ce PLA présente en outre une excellente cristallinité et résiste à des températures de 180°C. Des applications sont pressenties dans l’automobile, l’électronique et l’industrie textile.

Des polymères optiquement purs
Pour accompagner le développement du PLA, Sulzer dispose depuis 2012 d’une unité pilote de 1 000 t/an en Suisse. Dans le cadre du développement de son procédé, le Suisse a travaillé en partenariat avec Purac, notamment producteur de L et D-lactides qui sont les monomères du PLA. La tenue en température de ce PLA tient d’ailleurs à la capacité à proposer des polymères utilisant des monomères optiquement purs et non des mélanges de L et D-lactides.

Partager cet article avec :