Sucre : Tereos fait le point sur la campagne betteravière

Partager cet article avec :
Récolte de betterave sucrière.
Récolte de betterave sucrière.

La campagne betteravière 2016 a débuté le 21 septembre dans 6 sucreries de Tereos. Les 3 autres sucreries démarreront le 26 et le 29 septembre. Près de 15 millions de tonnes de betteraves seront transformées au cours d’une campagne qui durera en moyenne 102 jours.

Tereos souligne que la météo défavorable du printemps a impacté la croissance des betteraves. Les semis majoritairement précoces ont néanmoins permis de limiter l’effet des conditions froides et pluvieuses. Le mois de juillet, sec, a favorisé l’aération du sol et l’enracinement des betteraves qui ont connu une bonne croissance durant l’été. Tereos prévoit pour cette campagne un rendement prévisionnel moyen de 12,8 tonnes de sucre par hectare.

En février 2016, Tereos avait affiché un objectif ambitieux pour conforter le revenu betteravier post 2017 : développer la production de 20% afin de mieux absorber les coûts fixes de transformation. L’objectif de 18 millions de tonnes de betteraves qui avait été annoncé a été largement dépassé puisque la contractualisation atteindra 19 millions de tonnes.

Cet accroissement des volumes de betteraves provient en grande partie de la hausse de surfaces chez les 12 000 associés coopérateurs du Groupe, mais aussi de l’accueil de nouveaux adhérents au sein de la coopérative.

Améliorer la compétitivité

Bien que disposant déjà de très bons niveaux de productivité industrielle, Tereos poursuit, dans ses usines, la mise en oeuvre d’investissements visant à accroitre encore notre compétitivité, dans un contexte d’ouverture des marchés. Cette année, le démarrage d’une seconde chaudière à gaz naturel à haut rendement sur le site de Connantre (51) marque l’aboutissement d’un vaste plan d’efficacité énergétique démarré il y a 4 ans sur l’ensemble des sucreries françaises. Arrivé à son terme, il aura permis de réduire la consommation énergétique des sucreries de 15% et les émissions de CO2 de 20%.

Par ailleurs, dans la perspective d’accompagner une croissance de la production de l’ordre de 20% en 2017/18, Tereos a mis en place en 2016 un plan qui vise à apporter plus de flexibilité de production aux usines. Baptisé « Maxisucre », ce plan permettra de mieux arbitrer les productions de sucre ou d’éthanol et ainsi mieux tirer parti de l’évolution des marchés.

Des investissements industriels

Enfin, dans une logique permanente d’amélioration de la performance industrielle, d’autres investissements ont été réalisés parmi lesquels :

  • Chevrières (60) : Construction d’une cuve à sirop et installation d’un malaxeur sous vide.
  •  Escaudoeuvres (59) : Installation d’un nouveau four à chaux.
  • Lillers (62) : Construction d’une cour à betteraves permettant de stocker 4 jours de production et d’anticiper d’autant la date de fin des réceptions.

Source Tereos

Partager cet article avec :