Sucre-éthanol : La filière betteravière garde son président

Partager cet article avec :
La France compte 26000 planteurs de betterave.
La France compte 26000 planteurs de betterave.

Eric Lainé a été réélu, le 22 janvier 2015, président de la Confédération Générale des planteurs de Betteraves (CGB) par le conseil d’administration. Président de la CGB depuis décembre 2007, il est agriculteur dans la Marne, à Saint-Memmie.

La filière betterave-sucre fait face à de nombreux enjeux car elle se prépare en particulier à la suppression des quotas sucre à partir de 2017. Le 16 janvier sera d’ailleurs mise en place une Mission ministérielle pour accompagner la filière sucrière et réfléchir aux perspectives et ambitions du secteur après la fin des quotas. Les forces et les faiblesses de la filière seront évaluées et des leviers d’actions proposés. « Notre ministère de tutelle perçoit bien les enjeux liés à ces changements. Il convient à cette occasion de maintenir, voire développer, le leadership européen de la production française de sucre et d’éthanol et de reconquérir des parts de marché significatives sur le marché mondial du sucre. Ainsi, notre filière contribuera encore plus significativement à l’excédent commercial français » a déclaré Eric Lainé.

La filière betteravière en bref

En 2014, les 26 000 planteurs français de betteraves ont produit une récolte de plus de 37 millions de tonnes de betteraves. 25 sucreries et sucreries-distilleries ont ainsi été approvisionnées. Les surfaces betteravières représentent 404 967 hectares en 2014/15. La surface moyenne de betteraves par exploitation est de l’ordre de 16 ha.

Partager cet article avec :