Squalène végétal : Sophim reçoit un Trophée RSE

Partager cet article avec :
Molécule de squalène publiée sur Wilkipédia.
Molécule de squalène publiée sur Wilkipédia.

L’UIC Méditerranée a décerné le 4 février dernier à Martigues (13) ses Trophées Responsible Care. Parmi les lauréats, la société Sophim a reçu le trophée RSE. La PME installée dans les Alpes de Haute-Provence depuis 1996 est spécialisée dans la production de squalène à partir d’huile d’olive. Un produit utilisé comme émollient dans l’industrie cosmétique. Avec un chiffre d’affaires de 11,3 millions d’euros en 2013 en hausse de 9% et une équipe de 40 personnes, Sophim a réussi à développer le marché du squalane végétal qui dorénavant représente 50% du marché mondial du squalane, face à une compétition japonaise restée sur le squalane obtenu à partir d’huiles de poisson, selon Jacques Margnat, directeur général. Le squalane étant une forme saturée du squalène.

Un prix Pierre Potier en 2011

La société Sophim a déjà été lauréate d’une médaille Pierre Potier en 2011, pour un procédé de chimie verte qui a été breveté en 2010. Et alors qu’il lui faut valoriser plus de 2000 tonnes d’acides gras d’olive pour n’obtenir que 300 t de squalène, la société a démarré en 2013 un important travail de recherche de valorisation de ses co-produits. Grâce à de nouveaux investissements dans des équipements de purification (dont la distillation moléculaire), elle est déjà parvenue à récupérer 9% de produits produits finis supplémentaires, générant ½ million d’euros de chiffre d’affaires. En ce début 2014, les ambitions de la société qui a investi 7 M€ sur la période 2005-2010 ne s’arrêtent pas là. Elle entend étendre son business model à l’extraction de squalène à partir d’autres huiles végétales que l’olive (par exemple le tournesol ou l’huile de palme) et par la même occasion de valoriser les insaponifiables de ces huiles. Pour ce faire, la société étudie la possibilité de racheter un deuxième site de production afin de pouvoir concrétiser ses nouvelles ambitions.

Partager cet article avec :