Solvay investit dans le polyamide biosourcé à Saint-Fons

Partager cet article avec :

La division Solvay Polyamide & Intermediates du groupe Solvay a démarré la construction d’une unité de production de polyamide 6,10 (PA-6,10) partiellement biosourcé sur son site de Saint-Fons (Rhône).  « Une mesure standardisée réalisée sur de la résine pure de PA-6,10 a confirmé que 62,5% de son carbone provient d’une source renouvelable », explique le groupe Solvay. L’unité devrait être mise en service à la fin de l’année. Si le groupe n’a pas détaillé les capacités de l’unité, une porte-parole précise qu’ « à terme, nous couvrirons nos besoins propres ainsi que ceux de nos clients désireux de se doter d’une alternative biosourcée ».  Ce projet ne prévoit pas d’embauches additionnelles puisque l’unité sera intégrée aux unités de polymérisation existantes. « Elle sera donc pilotée par les équipes actuelles qui sont en cours de formation », souligne la porte-parole.

Une activité héritée de Rhodia

La division Polyamide & Intermediates de Solvay, héritée de Rhodia, compte sept usines, 3 centres de R&D et 7 points de ventes dans le monde. Elle fabrique et distribue de nombreux intermédiaires et polyamides (polyamide 6,6, hexaméthylène diamine, acide adipique, sels de nylon…).

Partager cet article avec :