Solvay construira une unité en Chine

Partager cet article avec :

SolvayLa filiale thailandaise Vinythai, détenue principalement par Solvay et Thaïlandais PTT Chemical, a choisi la Chine pour installer sa prochaine unité d’épichlorhydrine biosourcée, à partir de glycérine. Construite à Taixing selon le procédé Epicerol de Solvay, cette usine aura une capacité initiale de 100 000 tonnes par an, représentant un investissement de 155 millions euros. Elle devrait être opérationnelle au deuxième semestre de 2014. Solvay justifie cet investissement par des estimations de croissance du marché chinois de l’épichlorhydrine de 8 % par an, pour atteindre 35 % de la demande mondiale à l’horizon 2016. L’épichlorhydrine est une matière première essentielle pour la production de résines époxy, de plus en plus utilisée dans des applications telles que les revêtements anti-corrosifs ainsi que dans l’industrie électronique, l’industrie automobile, l’industrie aérospatiale ou l’industrie des éoliennes. En février 2012, Vinythai a déjà mis en service de une première unité de production d’épichlorhydrine de 100 000 tonnes/an en Thaïlande.

Partager cet article avec :