Solvay anticipe une forte croissance dans le PA biosourcé

Partager cet article avec :
Solvay PA
Chaîne de fabrication du PA 6,10 partiellement biosourcé.

Solvay a récemment annoncé qu’il allait produire du PA 6,10 partiellement biosourcé à Belle Etoile dans la région lyonnaise, sur un site hérité de Rhodia. Le groupe apporte quelques précisions sur ce projet.

Formule Verte.com : Quel est le monomère biosourcé utilisé pour le nouveau PA 6,10 partiellement biosourcé de Solvay. Quelle est la plante qui est à son origine ?

Solvay : La route chimique utilisée pour la fabrication de ce produit consiste à combiner de l’acide sébacique à de l’hexaméthylène diamine (HMDA). Nous achetons l’acide sébacique issu des graines de ricin via divers producteurs dans le monde.

FV.com : Est-ce le premier PA biosourcé proposé par Solvay ?

Solvay : Nous avons lancé un compound additivé en 2009 qui vient étayer la ligne de produits de notre marque phare Technyl sous le nom Technyl eXten. Aujourd’hui nous remontons la chaîne de valeur plus encore en amont avec la production du polymère biosourcé.

FV.com : Est ce que le site de Lyon faisait déjà de la polymérisation ? Y-a-t’il eu un investissement particulier ?

Solvay : Oui nous fabriquons depuis 1956 sur le site Solvay de Belle Etoile en région lyonnaise des intermédiaires nylon et non nylon (HMD, sels Nylon, acide adipique), des polymères et des polyamides 6,6 pour servir les besoins de nos clients dans le monde. Un investissement conséquent a été nécessaire pour adapter nos lignes de production existante à la fabrication de ces polymères particuliers.

FV.com : Quelles sont les autres activités de Solvay dans les PA à Lyon ?

Solvay : Le groupe dispose de plusieurs sites en région lyonnaise dont la plateforme de Belle Etoile qui est dédiée au développement, à la fabrication et à la vente d’intermédiaires et de plastiques techniques,  tous produits issus de toute la chaine nylon (HMD, sels Nylon, polymères, polyamides 6,6), qui sont vendus sous les marques Stabamid, Technyl ou Technyl Star.

FV.com : Envisagez-vous de proposer d’autres PA partiellement ou totalement biosourcés à l’avenir ?

Solvay : Nous étudions bien sûr cette opportunité dans la mesure où la demande liée au bio sourcé est une tendance en forte croissance des acteurs de la chaîne Nylon.

Partager cet article avec :