Siltiss acquiert une licence de l’Inserm pour des biomatériaux dans le domaine de la santé

Partager cet article avec :

Le spin-off de Silab a signé un accord de licence avec l’Inserm Transfert dans le domaine des biomatériaux d’origine naturelle. Siltiss a acquis la licence exclusive d’un portefeuille de quatre brevets de l’Inserm, autour d’une technologie d’ingénierie tissulaire. « Je me réjouis de la signature, aujourd’hui à Brive, de cet accord de licence qui, à bien des égards, est emblématique du rôle d’Inserm Transfert dans l’écosystème national de l’innovation. Au travers de Siltiss, filiale de Silab, Inserm Transfert confie le développement d’une technologie très clairement prometteuse d’abord à un partenaire industriel français, ensuite aux meilleurs dans leur domaine d’expertise; c’est pour Silab l’opportunité de se renforcer et d’élargir son activité, et pour Inserm Transfert celle de lui conférer un avantage différenciant nécessaire à sa croissance.», indique Pascale Augé, présidente du Directoire d’Inserm Transfert.

Des biomatériaux pour des dispositifs médicaux

La technologie de l’Inserm va permettre à Siltiss de poursuivre le développement, la production et la commercialisation de biomatériaux d’origine naturelle dans le domaine de la régénération tissulaire. La société qui développe des dispositifs médicaux s’appuie sur des biomatériaux à base polysaccharides naturels. Ces dispositifs implantables de classe III stimulent la régénération tissulaire osseuse pour les secteurs orthopédique, dentaire et de la chirurgie maxillo-faciale.

Créée en janvier 2016 à Brive, Siltiss bénéficie de l’aide de Silab qui « met à sa disposition ses locaux, ses salles propres offrant des classes A/B ou ISO 5, et ses nombreuses expertises, en particulier celles de ses équipes de R&D », selon la société qui prépare les phases pré-cliniques et cliniques afin d’obtenir le marquage CE de son dispositif médical.

Partager cet article avec :