RSE : Solvay et L’Oréal engagés dans le « Guar durable »

Partager cet article avec :
Plante de Guar.
Le guar est principalement produit en Inde.

Solvay et L’Oréal s’engagent dans un projet de trois ans renouvelable, pour enseigner et promouvoir des pratiques agricoles durables auprès de 1500 cultivateurs de guar en Inde, dans une dizaine de villages de la région désertique de Bikaner, au Rajasthan. L’Inde étant le principal producteur de guar avec 80 % de la production mondiale.  

Solvay est l’un des leaders mondiaux dans la fabrication de dérivés du guar, qui entrent dans la formulation d’une grande variété d’applications dans les domaines de l’alimentation, des cosmétiques, de l’extraction pétrolière et gazière et du textile.

Cultivé principalement dans les régions semi-arides de l’Inde, le guar est la principale ressource de nombreuses communautés agricoles. Sa production est volatile car elle dépend des moussons. Le projet « Guar Durable » de Solvay a pour objectif de fournir les outils et les connaissances pour cultiver le guar selon les meilleures pratiques agricoles et viser ainsi une production plus constante et plus rentable. Soutenue par l’ONG TechnoServe, la Global Business Unit Novecare de Solvay a lancé cette initiative en 2013, en ligne avec Solvay Way, la démarche développement durable du groupe.

« Cette initiative de Solvay, forte de la contribution de son partenaire l’Oréal, apportera de nombreux bénéfices aux communautés des agriculteurs et à leur environnement et garantira une meilleure qualité du guar entrant dans des applications industrielles de plus en plus sophistiquées. Ce projet aidera également les agriculteurs à mieux gérer l’utilisation de l’eau et préserver les sols, tout en augmentant leurs revenus dans la durée », explique Emmanuel Butstraen, Président de Solvay Novecare et sponsor du projet « Guar Durable ».

La chimie de la gomme de guar

Wikipédia nous enseigne que la gomme de guar est extraite de la graine de la légumineuse Cyamopsis tetragonoloba, plante résistante aux sécheresses, capable de conserver l’eau et d’enrichir le sol en fixant l’azote. D’un point de vu chimique, cette gomme de guar est composée principalement de galactomannane, une fibre végétale soluble constituée d’un polymère linéaire. Sa structure est faite de chaines de monomères de mannose ((1,4)-beta-D-mannopyranose) auxquelles sont ramifiés par un pont 1-6 des unités de galactose.

Partager cet article avec :