Roquette s’engage dans les protéines végétales

Partager cet article avec :
Roquette à Lestrem
Le site de Roquette à Lestrem dans le Pas-de-Calais.

Impliqué depuis 2011 dans le programme de recherche Proteov, dédié au développement de solutions protéiques à haute valeur nutritionnelle et fonctionnelle à partir de pois, le groupe Roquette annonce le lancement dans les prochaines semaines de nouvelles solutions pour les secteurs de la nutrition. Ces produits seront le fruit de travaux de recherche menés à Lestrem et qui ont permis aux équipes d’approfondir des compétences dans la caractérisation des protéines sur les plans analytiques, sensoriels, nutritionnels et fonctionnels. « Le programme Proteov a pour but d’offrir à nos clients une gamme de protéines végétales répondant à leurs attentes en termes de bénéfices fonctionnels et nutritionnels, d’alternatives aux protéines animales et solutions plus respectueuses de l’environnement. Le programme bénéficie de moyens financiers, techniques et humains à la hauteur des ambitions du Groupe : équipes pluridisciplinaires, laboratoires, ateliers pilotes, centres applicatifs et unités pré-industrielles. Proteov s’inscrit dans une démarche d’innovation ouverte. L’objectif est de mutualiser les compétences et expertises pour accélérer la mise sur le marché de nouveaux produits »  a expliqué Anne Cortier, directrice des programmes Nutrition et Santé.

Selon Roquette, le marché des protéines végétales a connu une  croissance moyenne annuelle en volume de 5 % sur les 3 dernières années. Le challenge que cherche à relever le groupe est d’offrir des alternatives fiables, durables et abordables aux protéines d’origine animale ou au soja.

A noter que le groupe Tereos Syral a également initié un projet de valorisation des protéines dans le cadre des investissements d’avenir en 2011. Baptisé Improve, il a été promu lauréat de l’appel à projet Plateformes mutualisées d’innovation géré par la Caisse des Dépôts et de Consignation. Le projet, soutenu par le pôle de compétitivité IAR et la région Picardie, prévoit la création d’un centre de compétence dédié à l’extraction, la transformation et la valorisation des protéines végétales. Outre Tereos Syral, il rassemble d’autres acteurs tels que Siclaé, Sofiprotéol, Soufflet, l’INRA, l’Université de Picardie Jules Verne (UPJV) et le Centre de Valorisation des Glucides et Produits Naturels (CVG).

Partager cet article avec :