Résultats: Metabolic Explorer remonte la pente en 2016

Partager cet article avec :

La société spécialisée en biochimie industrielle a publié les résultats de son exercice clos le 31 décembre 2016. Metabolic Explorer (MetEx) a constaté un essor de son chiffre d’affaires en 2016, atteignant 1,9 million d’euros (contre 684 000 € en glissement annuel). Le résultat opérationnel s’établit à +10,4 M€ alors que le groupe avait enregistré une perte de -6,93 M€ durant l’exercice 2015. Le bon exercice de MetEx provient principalement de la cession de son procédé de L-Méthionine inoLa à Evonik, avec qui il a également signé un contrat de prestations de services à la fin décembre 2016. Il a également généré des revenus contractuels via son accord de co-développement d’un procédé de production de MPG cellulosique avec le finlandais UPM. « 2016 a été une année charnière dans le plan de marche de MetEx. Avec la cession de l’actif inoLa, la maturité industrielle de nos solutions est confirmée et notre visibilité sur le marché est renforcée. En nous donnant les moyens de nos ambitions, nous avons l’opportunité d’engager un nouveau cycle de développement porté par de nouvelles priorités stratégiques que nous exposerons prochainement aux investisseurs », commente Benjamin Gonzalez, p-dg de MetEx. A ce propos, le groupe fera part de son nouveau projet de développement le 12 mai 2017.

Un litige en cours pour la résiliation d’un projet

Le début d’année 2017 de MetEx a également été marqué par sa condamnation par le tribunal de commerce de Lille pour l’abandon de son projet d’usine en Malaisie en 2014. Selon cette décision, la société doit verser 2,06 M€ et 500 000 respectivement à Bio-Xcell et Lebas Technologies. Metabolic Explorer a d’ores et déjà fait savoir qu’il entendait interjeter appel de ce jugement.

 

Partager cet article avec :