Remise des Prix Pierre Potier

Partager cet article avec :

« La chimie, c’est l’industrie de l’industrie », a souligné Thierry Le Hénaff, p-dg d’Arkema, à l’occasion de la 8e édition du prix Pierre Potier, qui récompense l’innovation en chimie en faveur du développement durable. Et l’année 2013 a mis à l’honneur des innovations en partie issues de la chimie du végétal et qui voient leurs applications dans les secteurs de l’automobile et de la cosmétique. C’est le cas du Rilsan HT d’Arkema qui a reçu le trophée du prix Pierre Potier 2013 dans la catégorie Produit. « Le Rilsan HT fait partie des Polyamide de spécialité. Il nous ouvre des opportunités considérables dans l’automobile », s’est félicité Thierry Le Hénaff qui cite une application avec Peugeot. Le dirigeant a rappelé également le sourcing végétal (huile de ricin) de ce produit dont « le recyclage est aisé ». Du côté de l’industrie cosmétique, deux médailles du prix Pierre Potier ont été remises. Elles concernent plus particulièrement des produits et procédés issus de la chimie du végétal.

Deux innovations dans les cosmétiques

La médaille dans la catégorie Produit a distingué Seppic pour son heptyl glucoside. Cet hydrotrope, composé favorisant la compatibilité de l’ensemble des ingrédients dans une formulation de détergence par exemple, présente une origine « exclusivement végétale », selon la filiale d’Air Liquide. Le Simulsol SL7 G est en effet issu de glucose issu de l’amidon et d’heptanol obtenu à partir d’huile de ricin. La société Biolie a elle reçu une médaille dans la catégorie Création start-up. Créée en janvier 2012, la jeune pousse met en œuvre une technologie d’extraction enzymatique en phase aqueuse d’huiles et d’actifs d’origine végétaux. Protégée par un brevet international, cette technologie est applicable à tout type de végétaux et permet l’obtention de toutes les fractions (huiles, actifs végétaux et farines protéiques) pour une valorisation complète de la matière première. La société prévoit aujourd’hui de monter à l’échelle de production en 2014. Son président, Nicolas Attenot, a profité de la remise du Prix pour lancer un appel à de potentiels investisseurs.

Partager cet article avec :