Recherche : La Pologne pousse les biopolymères

Partager cet article avec :

Le bulletin électronique de l’Adit qui recense des informations en provenance des services scientifiques des Ambassades de France à l’étranger a récemment fait état de l’inauguration en Pologne de la plateforme Polintegra dédiée à des coopérations dans le domaine des polymères et des biopolymères. Inaugurée le 27 novembre 2014, elle rassemble 63 institutions (33 instituts de recherches, 29 entreprises et une association) réparties sur l’ensemble du territoire polonais avec pour objectif le développement et la commercialisation de nouvelles technologies de polymères et de biopolymères. Les activités du centre concernent les domaines des matériaux polymère pour l’alimentaire, la chimie, l’industrie pharmaceutique, le textile, le papier, la médecine et les biotechnologies. Il est prévu que l’Union Européenne soutienne cette communauté collaborative dans le cadre du programme cadre Horizon 2020 (perspective 2014-2020). Le secteur couvert par Polintegra pourrait représenter 250 millions d’investissements en 2015.

L’intérêt des partenariats publics-privés

L’article de l’Adit explique que le modèle de coopération entre la science et l’industrie donne en Pologne des résultats tangibles comme les programmes sectoriels développés par le centre Innochem. Ce centre coordonné par la chambre de l’industrie chimique avec l’appui du cabinet PwC développe des études sectorielles qui seront soumises au centre national pour la recherche et le développement (NCBR, l’agence de financement de la recherche appliquée en Pologne). Celles-ci serviront de base à la sélection dans le cadre des appels à projets relatifs au secteur de la chimie. Les deux secteurs concernés sont le développement de l’industrie verte et de l’industrie textile.

Partager cet article avec :