Produits du bois : Borregaard perçoit 1 M€ de fonds publics norvégiens

Partager cet article avec :
Borregaard
Le siège de Borregaard en Norvège.

La société norvégienne Borregaard, spécialiste des produits chimiques issus du bois (cellulose, lignine, vanilline et bioethanol), va percevoir une subvention de 12,4 millions de couronnes norvégiennes (1 M€) de l’organisme public Innovation Norway. Ces fonds seront utilisés sur trois ans pour des projets d’innovation autour de la mise au point de produits issus de la biomasse, en particulier du bois.
« Ce soutien est la reconnaissance de l’effort de recherche de Borregaard dans ce domaine, et de l’importance de ce type de produits pour les années à venir. Tous les projets de recherche du groupe ont un lien avec l’environnement et la durabilité dans la mesure où les produits développés sont biosourcés et, dans de nombreux cas, remplaceront des produits d’origine pétrolière. Dans le même temps, ces produits (à base de bois) n’entrent pas en concurrence avec la production alimentaire » a déclaré Per A. Sørlie, président et CEO de Borregaard .

Un soutien à l’industrie forestière
Les fonds proviennent d’un ensemble de mesures prises par le gouvernement norvégien en faveur de l’industrie forestière et des bioraffineries, sachant que Borregaard opère déjà en Norvège et dans le monde des bioraffineries parmi les plus avancées. En contrepartie de ce soutien public, Borregaard va investir un peu moins de 50 M NOK dans trois projets différents dans les domaines de la lignine, de la cellulose de spécialités et du sucre. Borregaard précise que 7,3 M NOK seront spécifiquement alloués au projet « High Purity Cellulose », qui vise à développer un procédé de production de cellulose de spécialités pour des utilisations en chimie. 2,7 M NOK seront consacrés au projet « Green bonds », porté par Elkem et Borregaard, qui vise à développer des liants biosourcés pour des produits à base de carbone (électrodes). Innovation Norway et le Technology Strategy Board travaillent par ailleurs au soutien de projets entre la Norvège et le Royaume-Uni, y compris un projet conjoint entre Green Biologics et Lucite pour lequel Borregaard a reçu de 2,4 millions de NOK. Du sucre issu de la technologie BALI de Borregaard sera utilisé pour la production de biobutanol pour diverses applications chimiques.

Investir dans l’innovation
« Nous aidons les entreprises à prendre davantage de risques et à investir dans les produits et services les plus prometteurs. Par son aptitude à innover et à se concentrer sur des produits de niche rentables, Borregaard s’est hissé parmi les leaders mondiaux dans son domaine » a déclaré Toril Mølmen, directeur de l’Innovation Norway.
Borregaard investit chaque année plus de 150 M NOK en R&D et dispose d’un centre de recherche dédié de 80 employés à Sarpsborg, sur un total de 1050 employés. Environ 18% du chiffre d’affaires de l’entreprise provient de produits lancés au cours des cinq dernières années .

Partager cet article avec :