Produits biosourcés : déjà une réalité en Europe selon le BBI JU

Partager cet article avec :
Illustration d'un pissenlit Crédits : Franz Eugen Köhler
Illustration d’un pissenlit
Crédits : Franz Eugen Köhler

Le Bio-based Industries Joint Undertaking (BBI JU)* a récemment illustré le potentiel des produits biosourcés dans la vie quotidienne à travers quelques exemples. Des pneus à base de pissenlit, aux robes en fibres de lait, en passant par les sacs de shopping compostables et bio-dégradables ou le bio-éthanol, le BBI JU a montré que des progrès ont été réalisés jusqu’au stade de la production. Ceci permet à ce nouveau pan de la bioéconomie de devenir une réalité. Cette présentation a été réalisée dans le cadre de la Bratislava Bioeconomy conference (BBEC2016) sous présidence slovaque.
Philippe Mengal, directeur exécutif du BBI JU, a déclaré: « Nous avons d’ores et déjà dans notre vie quotidienne – et nous en aurons encore davantage dans le futur -, des produits « verts » que tous les citoyens de l’UE peuvent utiliser ! Au niveau du BBI JU, nous sommes fiers de travailler à la construction d’une biofilière forte et compétitive en Europe. »
Lors de l’événement, le BBI JU a aussi choisi de présenter 4 projets phares qui ont été financés dans le cadre de ce partenariat public-privé : BIOSKOH (éthanol cellulosique), EXILVA (cellulose microfibrillée) et FIRST2RUN (bioraffinerie du chardon), ainsi que projet de démonstration PULP2VALUE (valorisation de la pulpe de betterave).
Déjà 36 projets phares financés
Avec un total de 36 projets sélectionnés depuis son premier appel en 2014, dont 23 nouveaux projets depuis l’été, le BBI JU s’est imposé comme le catalyseur du développement des bio-industries. Au cœur du BBI JU, le consortium industriel BIC (Bio-Based Industries Consortium) joue un rôle clé. Dirk Carrez, son directeur exécutif a déclaré : « Le début des 23 projets supplémentaires signale une étape importante pour le développement des bio-industries. C’est la première fois que nous assistons à la création de projets opérant dans différentes chaînes de valeur qui prouvent le grand potentiel des bio industries en Europe ». Il a notamment cité le rapprochement entre l’agriculture, la sylviculture, l’industrie chimique et la gestion des déchets.
* Le Bio-Based Industries Joint Undertaking (BBI JU), est une structure juridique née du partenariat public privé (PPP) entre l’Europe et le groupement d’entreprises Biobased Industries Consortium (BIC).

Partager cet article avec :