Production d’extraits végétaux : Naturex signe des partenariats de R&D

Partager cet article avec :

Dans le cadre d’Ingenium, un programme d’innovation ouverte lancé en mars 2016 et visant à accélérer les avancées technologiques, Naturex annonce deux partenariats dans la culture de cellules végétales et les modes de culture en bioréacteur.

ivpt1Le premier a été conclu avec In Vitro Plant Technology (IVPT), une entreprise spécialisée dans le développement et la production de cultures de cellules végétales. Cette technologie permet la production d’une matière végétale uniforme de grande qualité, exempte de pesticides, de métaux lourds et de toute adultération. Dans le cadre de cet accord, IVPT s’engage à utiliser ses procédés brevetés pour mettre au point et produire des lignées cellulaires végétales exclusives et inédites pour Naturex. « La matière première obtenue est identique à celle issue du monde végétal, et ses composants peuvent être utilisés comme ingrédients d’aliments fonctionnels, de compléments alimentaires ou de produits cosmétiques » souligne Naturex.

La seconde collaboration a été signée avec Green2Chem. Société basée en Belgique fondée en 2011, Green2Chem a pour ambition de développer et d’utiliser des bioréacteurs pour la culture de tout type de racines de plantes utilisées sur les marchés pharmaceutique et cosmétique. « Alors que nos sociétés doivent faire face à des défis majeurs en matière de santé, il peut être nécessaire d’accélérer la production des racines de plantes via les innovations technologiques afin de mettre à la disposition de tous leurs effets bénéfiques pour la santé » commente Naturex qui va donc travailler avec Green2chem sur la question des racines de plantes à forte valeur ajoutée, contribuant ainsi à libérer le potentiel du monde végétal.

Une stratégie d’open Innovation

« En tant que leader mondial des ingrédients végétaux de spécialité, Naturex doit anticiper les futurs besoins du marché » explique Marc Roller, directeur scientifique chez Naturex. « Aujourd’hui, le modèle économique de Naturex est exclusivement basé sur les extraits végétaux provenant des ressources naturelles durables. Nous savons toutefois que nous devons rester ouverts à de nouvelles matières premières naturelles produites durablement. Le programme Ingenium nous aide à identifier des voies prometteuses et des pistes d’investigation stratégiques potentielles. La technologie cellulaire végétale et la culture en bioréacteur pourraient en faire partie. »

Partager cet article avec :