Premiers résultats pour le programme CAER

Partager cet article avec :
Airbus A380
Airbus participe au projet CAER.

Le projet de R&D Carburants alternatifs pour l’aéronautique (CAER) a dévoilé ses premiers résultats, portant sur les essais de la Snecma sur banc moteur du carburant alternatif développé par Total et Amyris à partir de sucre. Le programme CAER vise à identifier et mettre en place une nouvelle filière industrielle de carburants aéronautiques, alternatifs à ceux issus d’une synthèse Fisher-Tropsch (Coal-to-liquid, Gas-to-Liquid ou Biomass-to-Liquid) ou qui proviennent d’huiles végétales hydrotraitées. Le choix des biocarburants candidats s’effectue selon des critères techniques et environnementaux, comme par exemple l’impact de la composition sur les émissions de particules fines.

Trois axes de recherche

Les recherches menées s’articulent autour de trois principaux axes : les procédés de rupture de production de biocarburants, l’adéquation entre les circuits logistiques et les carburants alternatifs, et enfin l’adéquation du carburant au moteur aéronautique. Doté d’un budget de 8,5 millions d’euros, le projet CAER est coordonné par IFP Energies Nouvelles. S’appuyant sur de précédents programmes de recherche au niveau français (Calin) et européen (Alfa-Bird et Swafea), il réunit des acteurs de la recherche publique (CNRS, Inra, Inria) et industriels (Airbus, Air France, Dassault Aviation, EADS IW, Snecma et Total).

Partager cet article avec :