Première production commerciale d’acide succinique pour Succinity

Partager cet article avec :

La coentreprise allemande entre Corbion Purac et BASF a annoncé le démarrage de son unité de production à l’échelle commerciale d’acide succinique biosourcé, sur le site espagnol de Purac à Montmelo. La nouvelle unité a une capacité de production 10 000 tonnes par an, avec un procédé de fermentation de substrats renouvelables et de biomasse riches en sucres et en glycérol. « Le lancement de notre première unité d’acide succinique biosourcé Succinity représente une étape clé dans notre plan de devenir un producteur majeur d’acide succinique dans le futur », a déclaré Philipp Walter, directeur général de Succinity, qui parle déjà de la construction d’une deuxième unité de taille industrielle. Le procédé utilisé dans l’usine de Montmelo s’appuie sur un microorganisme propriétaire, Basfia succinicproducens, qui permet l’utilisation de différents approvisionnements en biomasse. En outre, ce procédé est en boucle fermée, permettant une production efficace de produit sans rejets majeurs.

Une collaboration entamée en 2009

Corbion Purac et BASF ont entamé leurs travaux sur l’acide succinique biosourcé via une collaboration commune dès 2009. Ce n’est qu’en août 2013 que les deux sociétés ont décidé de monter une coentreprise, afin de produire à échelle industrielle et commercialiser l’acide succinique biosourcé. Cette molécule plateforme peut être utilisée pour de diverses applications, par exemple la fabrication de biopolymères, de polyuréthanes, ou encore de revêtements.

Partager cet article avec :