Premier transformateur à huile végétale industrielle pour ERDF

Partager cet article avec :

Le gestionnaire du réseau public d’électricité a installé le premier transformateur électrique isolé avec de l’huile végétale industrielle à Niort (Deux-Sèvres). « La mise en place de ce transformateur démontre la volonté d’ERDF de substituer de l’huile minérale au profit d’une solution biosourcée dans ses installations, mais également de favoriser la constitution d’une filiale locale », déclare Thierry Gilbert, directeur régional d’ERDF Poitou-Charentes. Le projet avait été initié par Valagro, qui avait élaboré un fluide isolant dénommé EBF-1 pour le transport diélectrique, produit à partir de graines de colza. « La formulation de cette huile a été faite par Valagro, avant que la SEML décide d’en céder les droits à EDF, qui à son tour les a revendu à DuPont », précise Frédéric Bataille, directeur opérationnel de Valagro. Ce fluide possède des propriétés de stabilité à plus de 30 ans, une tenue au feu à plus de 200°C ainsi qu’un « coût compétitif avec l’huile minérale ». Le projet de transformateur à huile végétale avait été initié dès 2008 par ERDF, qui avait mis en place 12 installations expérimentales. Le transformateur de Niort ne constitue qu’une première pierre : ERDF d’installer d’ici la fin de l’année 200 autres dispositifs à huile végétale dans la région Poitou-Charentes. « Nous souhaiterions généraliser cette solution sur les 25 000 transformateurs que compte la région dès 2014 », précise Thierry Gilbert.

Partager cet article avec :