Polyols : Emery combine recyclé et biosourcé

Partager cet article avec :

Emery Oleochemicals, l’un des leaders mondiaux de l’oléochimie, a fait l’objet d’une double célébration le 18 septembre dernier. D’une part, le groupe a fêté son 175e anniversaire depuis la création d’une société de bougie par Thomas Emery en 1840. D’autre part, il a célébré le démarrage commercial de sa nouvelle unité de production de polyols à Cincinnati en Amérique du Nord (Ohio). Représentant un investissement de 50 millions de dollars, cette unité produit des polyols à partir de déchets de mousses de PU et de matière première biosourcée.
L’unité combine ainsi le « biosourcé » et le « recyclé » pour le plus grand bonheur d’industries à forte croissance utilisant des polyuréthanes souples ou rigides, telles que l’automobile, les meubles, les gros appareils ménagers, la construction et les revêtements, les adhésifs, les produits d’étanchéité et élastomères (CASE). Des secteurs à la recherche de matières premières plus durables pour réduire leur empreinte carbone.
« Ceci est un investissement stratégique important pour Emery Oleochemicals. Il nous permet de jouer un rôle de premier plan dans la production commerciale de produits chimiques d’origine biologique aux Etats-Unis », a déclaré Jay Taylor, vice-président senior, directeur de la fabrication et directeur général régional pour l’Amérique du Nord.

Investissement dans un centre de développement technique 
En plus de l’investissement de 50 M$, Emery Oleochemicals a investi dans un centre de développement technique (TDC, Technical Development Center) qui servira de hub mondial pour l’innovation dans les bio-polyols, les bio-lubrifiants et les bio-pesticides. Il sera lancé d’ici à la fin de cette année. « Nos investissements continus dans la recherche et l’innovation vont nous permettre d’élargir nos activités dans le domaine des produits chimiques d’origine naturelle. Ceci nous permet de construire un portefeuille de produits différenciants sur le marché et de générer de nouvelles opportunités de croissance. Des solutions créatives, comme les polyols à contenu recyclé, seront la pierre angulaire de la réussite de notre pipeline d’innovations », a expliqué Douglas da Silva Rosa, directeur de la technologie d’Emery Oleochemicals.

Partager cet article avec :