Polymères biosourcés : Partenariat entre AkzoNobel et Itaconix

Partager cet article avec :

Le chimiste néerlandais AkzoNobel a paraphé un accord cadre de co-développement avec Itaconix, spécialiste américain des polymères. La collaboration a pour objectif « d’explorer les opportunités de production de polymères biosourcés », en s’appuyant sur la technologie propriétaire de polymérisation d’Itaconix. Elle offre la possibilité de transformer de l’acide itaconique obtenu par fermentation de sucres en polymères. « Cette innovation permet la production de polymères à partir d’ingrédients renouvelables, ce qui s’inscrit de près avec notre programme de développement durable Planet Possible, notamment en faisant plus avec moins », explique Peter Nieuwenhuizen, directeur Recherche, développement et innovation de la division Produits chimiques de spécialités chez AkzoNobel. Avant d’ajouter : « Ces polymères biosourcés offrent des propriétés uniques dans des applications essentielles de notre vie quotidienne, allant de la qualité de l’eau jusqu’au nettoyage et à l’hygiène ».

Un intérêt pour la chimie du végétal

Ces dernières années, le chimiste néerlandais AkzoNobel s’est signalé à plusieurs reprises dans des partenariats de chimie du végétal. En août 2014, il avait noué une collaboration avec Solazyme afin de développer d’huiles issues de microalgues en vue d’une incorporation dans des tensioactifs. Plus récemment, AkzoNobel s’est associé au groupe agro-industriel Royal Cosun en 2016 pour développer des produits à partir de cellulose extraits de la production de betterave sucrière.

Le biomimétisme, un volet également exploré

Outre la chimie du végétal, AkzoNobel s’intéresse également au biomimétisme. Dans ce domaine, le groupe avait initié en 2014 une collaboration avec son compatriote Photanol, spécialisé dans les technologies de conversion de CO2 en matières premières telles que l’acide acétique et le butanol. Cette coopération visait à créer une technologie qui imite la façon dont les plantes utilisent la photosynthèse pour la production de produits chimiques bioinspirés. AkzoNobel détient déjà des produits dans son portefeuille comme le sel de déneigement biodégradable Ecosel AsphaltProtection. Il est inspiré de la capacité de certains animaux à supporter le froid en prévenant la formation de glace sur leur corps.

Partager cet article avec :