Polymères biosourcés : Arkema augmente ses capacités en Chine et aux Etats-Unis

Partager cet article avec :
DSM Ricin
Les graines de ricin matière première du Rilsan et du Pebax biosourcé.

Le chimiste français Arkema  vient d’annoncer des augmentations de capacités, dans ses spécialités biosourcées, sur son site chinois de Zhangjiagang (province de Jiangsu). Site intégré en 2011 à son dispositif industriel, dans le cadre du rachat de Hypro Polymers.

Augmentation de capacités dans le Rilsan…

Sont concernées des installations de compoundage, tandis que deux lignes de production de polyamide 11 (Rilsan) démarreront leurs activités sur le site en 2017, en complément du polyamide 10, déjà produit avant le rachat sur le site. « Les qualités exceptionnelles du PA11 de résistance aux impacts et aux produits chimiques, de légèreté et de facilité de mise en œuvre en font un matériau de choix adapté aux besoins spécifiques de nos clients dans l’automobile, l’électronique grand public, ou encore le sport » explique Arkema dans un communiqué. Avec ces développements et les investissements réalisés ces dernières années sur le site qui représentent au total 10 millions d’euros, le groupe s’est félicité d’avoir renforcé significativement son offre et la flexibilité de son outil industriel en Asie dans les polyamides biosourcés, commercialisés sous la marque Rilsan.

… et dans le Pebax

Dans le même temps, aux Etats-Unis, Arkema a choisi de booster ses capacités de polyéther block amide (PEBA), commercialisé sous la marque Pebax, avec un nouvel investissement sur le site de Birdsboro (Pennsylvanie). Il permettra la fabrication de nouveaux grades de ce thermoplastique élastomère en version biosourcée, pour les marchés du sport et de l’électronique. Arkema complète ainsi sa gamme de Pebax, particulièrement recherché pour ses propriétés de légèreté, de résistance aux chocs, de robustesse et de flexibilité à des températures allant jusqu’à -40°C.

Arkema ajoute que ces investissements s’inscrivent dans le développement des plateformes de recherche et de croissance du groupe liées à l’allègement et au design des matériaux, aux solutions pour l’électronique et au développement de produits biosourcés.

Une intégration amont stratégique

Pour le Rilsan comme pour les grades de Pebax biosourcé, rappelons qu’Arkema a la particularité d’être intégré verticalement sur ses principaux monomères et matières premières. En 2012, Arkema a acquis Casda Biomaterials, le leader mondial en acide sébacique. En 2013, il s’est associé avec Jayant Agro, le premier producteur mondial de l’huile de ricin.

Partager cet article avec :